Chargemente en cours de…

logo-jardin-remarquableLes Jardins du Manoir d’Eyrignac sont des jardins à la française exceptionnels par leur originalité et leur architecture végétale recréés dans l’esprit du XVIIIe siècle. Essentiellement composé de charmes, d’ifs, de buis et de cyprès, c’est un jardin de verdure considéré comme l’un des plus beaux de France. La roseraie a ajouté poésie et légèreté à l’ensemble. Ces jardins sont un très bel exemple d’art topiaire, d’une minutie parfaite, où la végéation est littéralement sculptée, à l’ancienne, c’est-à-dire à la main, au cordeau et au fil à plomb. Classés Monuments Historiques, cet écrin de verdure accueille, sur 10 hectares, près de 100 000 visiteurs par an… l’une des destinations les plus populaires du Périgord.


button icon button icon

À quelques kilomètres à l’ouest de la Vézère, près de Salignac-Eyvigues, les Jardins du Manoir d’Eyrignac abrite pas moins de 300 sculptures végétales, 50 000 ifs, buis et charmes, où les différents tons de vert des topiaires s’entrelacent en de délicates structures. Dans cette composition française classique traversée d’influences anglaises et italiennes, les jeux de perspectives et de couleurs donnent à voir un spectacle sans cesse renouvelé.

À la découverte des lieux…

Depuis la table d’orientation qui domine les dix hectares de jardin, vous pourrez contempler, non seulement le manoir et ses jardins, mais aussi la vallée environnante.

Le Manoir d’Eyrignac

Le manoir a été reconstruit au XVIIe siècle sur les ruines d’un précédent castel ou repaire noble qui avait été incendié, en 1653, par les soldats de Condé en déroute. Il faut dire que son propriétaire, Antoine de Coste de la Calprenède, premier consul, avait organisé la résistance au siège de la ville de Sarlat par le Grand condé… ce qui explique ces représailles. Dans le manoir originel vécut un écrivain à succès, apôtre du style héroï-comique en vogue au XVIIe siècle, Gautier de Costes de la Calprenède (à qui l’on doit du personnage d’Artaban, et sa célèbre tirade, « Fier comme Artaban »). De cette première demeure, il ne reste plus aujourd’hui que la petite chapelle romane fermant un des angles de la cour du manoir.

448px-Eyrignac_Manor-06Oubliant volontairement l’architecture militaire, le nouveau bâtiment fut édifiée suivant la mode architecturale de son temps : un corps principal rectangulaire, tout étiré, ouvre de large fenêtre sur la chapelle et un pigeonnier. Deux petits pavillons accompagnent ce corps de logis sur une cour fermée. Du hall d’entrée, un escalier carré, à la française, conduit à l’étage et aux chambres. Parcouru de bandeaux de pierre lui conférant une harmonieuse géométrie, le sol de pisé, poli par les siècles, insinue dans le salon une délicate impression de fraicheur. Plafond à caissons de bois soutenu par deux massives colonnes de pierre, bibliothèque de chêne, cheminée monumentale datée de 1667 aux armes des de la Calprenède, complètent cette demeure admirable par son magnifique jardin créé au XVIIIe siècle, abandonné, et remis en état en 1960(1)

Le Manoir et les jardins sont dans la même famille depuis cinq siècles et vingt-deux générations.

Les jardins du Manoir d’Eyrignac

C’est le petit-fils du bâtisseur, Louis Antoine Gabriel, Marquis de Costes de la Calprenède, nommé Contrôleur général des Comptoirs et Monnaies de France par Louis XV, qui créa autour du manoir un premier jardin. Admirateur des jardins de Versailles, il fit appel à un architecte jardinier italien pour tracer le premier jardin d’Eyrignac, conçu à la française selon les goûts du XVIIIe siècle. Aujourd’hui, il n’en reste rien si ce n’est le pavillon de repos, les pièces d’eau, les fontaines, des vasques et des statuts. Au XIXe siècle, pour suivre la mode de l’époque, il fut totalement modifié en jardin romantique anglais, avant d’être plus ou moins négligé et mal entretenu au début du XXe.

C’est vers 1960 que Gilles Sermadiras de Pouzols de Lile, digne héritier d’Antoine de Coste de la Calprenède, fondateur du manoir, redonna un nouveau souffle à cette demeure en recherchant manuscrits et illustrations lui permettant de retracer le jardin originel. Son fils, Patrick Sermadiras, l’actuel propriétaire, n’a cessé d’entretenir et d’embellir l’ensemble. Les jardins que l’on peut admirer aujourd’hui sont inscrits, depuis 1986, à l’Inventaire supplémentaire des Monuments historiques et ouverts au public en 1987.

C’est un jardin de verdure, à base de haies taillées composées de buis, d’ifs (au nombre de 50 000), de charmes et de pelouses qui se mélangent harmonieusemnet à quelques pièces d’eau. C’est une des plus belles représentations de l’Art topiaire en France avec une collection unique de plus de 300 sculptures végétales et plus de 200 topiaires soit 4000 m2 de surface à tailler chaque année.

Cet ensemble remarquable, qui a succédé aux premiers jardins des XVIIIe et XIXe siècles, témoigne d’un goût très personnel où l’on retrouve les influences italiennes, françaises et anglaises. Des allées gazonnées conduisent le visiteur dans un dédale de verdure agrémenté de vasques, bassins et petits pavillons. Ce dédale de verdure, de sculptures végétales – taillés en topiaires – où se dressent quelques cyprès d’Italie et de belles roses blanches est agrémenté de petits pavillons, de chambres de verdure, de broderies de buis… La diversité des structures et des volumes semble sans limite. Parmi les merveilles à admirer, signalons tout particulièrement la symétrie et l’harmonie de la longue allée de charmes bordées d’ifs en cylindres. À Eyrignac, dont le nom signifie en occitan « là où l’eau coule », l’eau est en effet très présente : sept sources qui alimentent les douze bassins et les jets d’eau.

« Ce qui fait l’inoubliable ici, c’est la théâtralité un peu baroque du "jardin français" installé face à la demeure, agissant sur l’esprit comme une scène de théâtre à l’italienne. La séduction d’Eyrignac repose aussi sur ces jeux d’ombres et de lumière, cette monochromie seulement apparente et la riguer de ses nombreuses perspective. » (2)

Ces Jardins mêlent l’équilibre classique et structuré des jardins à la française avec la fantaisie de la Renaissance Italienne… Tout est mis en œuvre pour privilégier l’excellence dans un jardin : le travail manuel à l’ancienne, la précision de la taille à la cisaille à main, le travail d’orfèvre de finition sur les gazons, la découpe au cordeau de toutes les bordures et tous ces détails qui font de la nature disciplinée d’Eyrignac un écrin de verdure sans cesse modelée.

D’une exceptionnelle beauté, les jardins à la française du Manoir d’Eyrignac sont inclassables grâce à des innovations permanentes, des soins et un entretien des plus attentifs. Au-delà de la grande beauté de ses allées et de ses parterres, la parfaite harmonie de ses sculptures végétales, le charme de son manoir, Eyrignac est un lieu vivant, toujours en mouvement selon l’heure et la saison.

Classement

  • Jardins français bénéficiant du label « jardin remarquable » décerné par le Ministère de la Culture.
  •  Ils font également partie de l’association « Les Plus Beaux Jardins de France ».

Infos pratiques

Accès – Localisationicon info

  • Carte : IGN 48 – Bas droit pli C5.
  • Situation : Salignac-Eyvigues (24590).
  • Accès : à 17,5 km nord-est de Sarlat par D704 sur 9 km puis à droite par D 60.
  • Coordonnées GPS (degré décimaux) : Longitude 44.93976° N – Latitude 1.315204° E.
  • Google Map : http://goo.gl/maps/q4YQs.

Visites

  • Visite libre ou visioguidée des jardins sans attente.
  • Visite ludique pour les enfants : quiz-devinettes avec cadeau à la clef.
  • 4 nouveaux univers poétiques et colorés à découvrir : Le Jardin Potager, le Jardin Fleuriste, Le Jardin des Sources et les Prés Fleuris.
  • Visite guidée pour les groupes toute l’année sur réservation.

Services

  • Langues parlées autres que le français : anglais, espagnol.
  • Parcours balisés des sentiers botaniques de 2.5 et 4.5 kms. Point de vue depuis la table d’orientation dominant les jardins.
  • Exposition et diaporama sur les jardins.
  • Boutique de cadeaux ouverte toute l’année.
  • Restauration et salon de thé surplombant les jardins d’avril à octobre.
  • Aire de pique-nique ombragée.
  • Camping cars bienvenus jour et nuits.
  • Cours de taille avec un spécialiste de l’art topiaire.
  • Chiens tenus en laisse bienvenus. Point d’eau sur demande.

logo-semitour-perigord-150Accessibilité – Confort

  • Point Dépose Minute.
  • Parkings gratuits et ombragés (sans manœuvre pour les cars) à 100m du site.
  • Grandes distances à parcourir mais possibilité de s’asseoir pendant la visite.
  • Accès partiel des jardins aux personnes handicapées moteurs.
  • Toilettes assez spacieuses pour accompagner un enfant, pour une personne à mobilité réduite.
  • Espace bébé.

Plus d’infos sur l’accessibilité et le confort de cette visite en consultant la page Jardins d’Eyrignac sur le site ConfortExplore(4)

Pour en savoir plus…

  • Site officiel : www.eyrignac.com.
  • Site SEMITOUR Réseau Périgord : www.semitour.com.
  • Information site  Tél.  +335 53 63 13 39.
  • Réservations groupes  +335 53 05 65 60 – Fax +335 53 05 65 67.

Notes :

  •  (1) Dictionnaire des châteaux du Périgord, Guy Penaud, Éditions Sud-Ouest, Bordeaux, 1996.
  •  (2) Guide des parcs et jardins de Dordogne, Philippe Prévôt, Éditions Sud Ouest, Bordeaux, 2002
  • Wikipedia : Jardins du Manoir d’Eyrignac.
  • Jardins français bénéficiant du label « Jardin remarquable » décerné par le Ministère de la Culture.

Crédit Photos :

  • Jardin du manoir d’Eyrignac, France Eyrignac Jardin, By Patrick Giraud (Own work), via Wikimedia Commons.
  • Eyrignac Manor – Gardens, By TwoWings (Own work), via Wikimedia Commons.


Adresse

Adresse:

Eyrignac 24590 Salignac-Eyvigues

Téléphone :
Planifier mon itinéraire

Heures d'ouverture

Lundi

Consultez le site officiel

Mardi

-

Mercredi

-

Jeudi

-

Vendredi

-

Samedi

-

Dimanche

-

Laisser un Avis

Intérêt du lieux
Beauté du lieux
Facilité à trouver
Qualité des services
Accessibilité handicap
Publication en cours ...
Votre évaluation a été envoyé avec succés
Veuillez remplir tous les champs
Captcha check failed