Chargemente en cours de…

À 34 km au nord de Périgueux, découvrez dans un écrin de verdure l’élégante silhouette Renaissance du château de Puyguilhem, construit dans le premier tiers du XVIe siècle, inspiré par les plus belles résidences du Val-de-Loire du temps de François 1er. Lucarnes ciselées, tour pentagonale aux larges fenêtres à meneaux, cheminées monumentales, il n’a rien à envier aux plus célèbres édifices de la Renaissance. Une grande harmonie des volumes le caractérise, comme en témoigne notamment le corps de logis principal. On peut aussi y voir une remarquable charpente en chêne en forme de carène de bateau renversée. Meubles et tapisseries en décorent l’intérieur. Le château de Puyguilhem est géré depuis février 2008 par le Centre des monuments nationaux.


button icon button icon

À la découverte des lieux…

 Classé Monument Historique (MH)S’il n’est pas le plus grand château du Périgord, Puyguilhem est du moins l’un de ceux qui offrent la plus parfaite architecture. Par ses lignes, l’équilibre de ses volumes, ses proportions, la variété de sa décoration, il pourrait soutenir la comparaison avec bien des châteaux du val de Loire.

En plan, un logis rectangulaire s’encadre entre un haut pavillon et une tour polygonale, elle-même accostée d’une grosse tour polygonale, elle-même accostée d’une grosse tour circulaire. En arrière s’allonge une aile plus récente. Le logis, généreusement éclairé par des baies à meneaux, est coiffé d’une toiture aiguë dont la naissance est soulignée par une balustrade ajourée ; elle s’orne d’admirables lucarnes, complexes, dont le fronton est enrichi de petits personnages sculptés ; les cheminées elles-mêmes sont de véritables compositions architecturales. Le pavillon s’amortit par un étage à galerie orné de lucarnes comparables aux précédentes. La tourelle polygonale est richement sculptée de bandeaux à inscriptions. La grosse tour ronde est couronnée de mâchicoulis qui portent un chemin de ronde crénelé ; sa toiture en poivrière est ornée de lucarnes.

Quant à l’intérieur de ce château qui date du XVIe siècle, il a été habilement restauré récemment par le service des Monuments Historiques ; on admire les dimensions de sa grand’salle, l’habileté de ses escaliers, la qualité de ses pavements, l’élégance de ses cheminées sculptées, les voûtes à caissons de certaines de ses pièces. — Châteaux du Périgord, Jean Secret. (1)

Le château de Puyguilhem a été construit au début du XVIe siècle, sur l’emplacement d’un repaire médiéval. Précédé d’une allée bordée d’arbres, Puyguilhem, dans son décor champêtre, présente un plan assez complexe. Un grand logis barlong de trois étages, du XVIe siècle, est cantonné, vers le nord-est, par une grosse tour circulaire. À la soudure, une tour polygonale à toit pyramidal contient la vis de l’escalier principal. Au sud-est, ce logis est flanqué d’une tour pentagonale enfermant également un escalier à vis. Deux ailes de longueurs inégales complètent l’arrière du logis, l’un, au sud repris au XVIIIe siècle, l’autre au nord, du XVIe siècle, de style Renaissance.(2)

chateau-de-puyguilhem-05

C’est sans aucun doute le plus joli et le mieux conservé des châteaux de style Renaissance du Périgord. Il en possède les caractéristiques : bâtiment clair, hautes toitures, grandes baies abondamment décorées, tours recouvertes d’ardoises, cheminées finement sculptées, mâchicoulis délicatement ciselés. On remarquera la frise moulurée du chemin de ronde et, à la naissance de la lucarne supérieure, en médaillon, un buste d’homme et deux de femmes. Plus haut, le gâble pyramidal, finement sculpté, est surmonté d’un petit personnage debout. La tourelle d’escalier s’orne d’une décoration de style Louis XII. Sous les fenêtres, se découvrent de larges panneaux sculptés de lettres dans un décor foisonnant de perles, de cordes, de chaînes et de couronnes. Sous la toiture, un bandeau montre toute une série de lettres assemblées, semble-t-il, selon un code secret. (3)

À l’intérieur, tout est prétexte à sculptures : les encadrements de portes, clefs de voûtes, culots des retombées d’ogives, corbelets, caissons et les magnifiques cheminées monumentales. L’une d’elles, au premier étage, est typique de l’art Renaissance. C’est une vaste cheminée au manteau divisé en niches, ornées de sculptures représentant six des douze travaux d’Hercule. On peut également admirer la charpente de châtaignier en forme de carène renversée de la grande salle du deuxième étage. (3)

Parmi le mobilier, on notera un bahut des Flandres en chêne sculpté, un coffre espagnol et une tapisserie d’Aubusson. La cuisine a conservé ses ustensiles et une grande table. Signalons enfin la bergerie et le pigeonnier en forme de dôme, à l’arrière du château.

Une brève histoire du Château des Puyguilhem

On ignore précisément qui fut le maître d’œuvre du Château des Puyguilhem. Pour ce qui est du bâtisseur, on pense soit à Mondot de La Marthonie qui est mort en 1517, soit à Jean ou Gaston, tous deux évêques de Dax de 1514 à 1555. À moins qu’il ait été commencé par le premier et achevé par le second. Cette antique famille de la Marthonie possédait le fief voisin de Saint-Jean-de-Côle dès 1313. Son plus illustre représentant, Mandot, né en 1466, président du Parlement de Bordeaux, puis de Paris, fut chargé par François 1er de l’administration du royaume après son départ pour l’Italie. Il mourut à Blois en 1517.

Il semble que l’édification se soit déroulée en deux étapes : la première s’achevant en 1524, comprenant les fondations, une partie de la tour d’angle et la tourelle hexagonale, la seconde suivant de près, qui voit le château s’achever en 1535. Sa conception oscille entre deux époques, médiévale et renaissance. Plusieurs éléments rappellent en effet le style gothique du Moyen-Âge, notamment l’absence de symétrie de l’édifice et les parties intérieures tandis que la façade extérieure évoque celles des châteaux de la Loire que son propriétaire connaît bien puisqu’il fréquente la cour du Roi.

Le château est modeste dans ses dimensions. Mondot de La Marthonie le destinait à servir de résidence secondaire et relais de chasse. Son aménagement comporte les pièces strictement nécessaires à la vie d’un noble de l’époque. Le parc contient aussi un pigeonnier digne d’intérêt.

En 1938, l’État exproprie pour cause d’utilité publique son propriétaire qui a laissé le château tomber en ruine. De 1950 à 1958, il entame une minutieuse restauration sous la direction de l’architecte Froideveaux. Le château de Puyguilhem est géré depuis février 2008 par le Centre des monuments nationaux.

chateau-de-puyguilhem-pigeonnier

Classement

L’édifice a été classé au titre des monuments historiques en 1881, puis déclassé en 1887. Finalement, il fait l’objet d’un classement au titre des monuments historiques depuis le 20 mars 1912. Les abords du château, bois et terrains, sont inscrits par arrêté du 19 mai 1945.

Famille

Ancien fief des Flamenc, des la Marthonie, des Chapt, Rastignac, des La Rochefoucauld-Liancourt, des Maynard de Queilhe et des Nercm puis propriété de l’État.


Infos pratiques

Accès – Localisationicon info

  • Carte : IGN 47 – Milieu 1/3 inférieur pli A11.
  • Situation : Villars (24530), à 13 km nord-est de Brantôme. Le château est situé au Sud-Est de Nontron par la D707 et la D83, à l’extrémité d’une petite route qui quitte le village de Villars, sur 1 km, au nord-ouest.
  • Coordonnées GPS (degré décimaux) : Longitude 45.425843° N – Latitude 0.7449° E.
  • Google Map : http://goo.gl/maps/i2e1a.

Visites

  • De Pâques à Toussaint : tous les jours.

Services

  • Langue parlée autres que le français : anglais.
  • Chien tenu en laisse admis sur le site. Point d’eau.

Accessibilité – Confort

  • Point Dépose Minute.
  • Distances à parcourir : moyennes.
  • Marches ou pentes à négocier : 2 escaliers.
  • Toilettes

Plus d’infos sur l’accessibilité et le confort de cette visite en consultant la page Château de Puyguilhem sur le site ConfortExplore(4)

Pour en savoir plus…

  • Renseignements : +33(0)5 53 54 82 18 – Fax +33(0)5 53 54 82 18.

Notes :

  •  (1) Châteaux du Périgord par Jean Secret, Collection Art et Tourisme pour les Nouvelles Éditions Latines Paris.
  •  (2) Dictionnaire des châteaux du Périgord, Guy Penaud, Éditions Sud-Ouest, Bordeaux, 1996.
  •  (3) Le Périgord, Jean-Luc-Aubardier et Michel Binet, Éditions Ouest-france, 1988.
  • Site du Ministère de la Culture, Base Architecture-Mérimée, direction de l’Architecture et du Patrimoine, notice n° PA00083065.

Crédit Photos :

  • Château des Puyguilhem, By Iwan van Rienen (Own work), via Wikimedia Commons.
  • Le château de Puyguilhem, Villars, Dordogne, By Père Igor (Own work), via Wikimedia Commons.


Adresse

Adresse:

Puyguilhem, 24530 Villars

Téléphone :
Contact
Planifier mon itinéraire

Heures d'ouverture

Lundi

Consultez les horaires sur le site officiel

Mardi

-

Mercredi

-

Jeudi

-

Vendredi

-

Samedi

-

Dimanche

-

Laisser un Avis

Intérêt du lieux
Beauté du lieux
Facilité à trouver
Qualité des services
Accessibilité handicap
Publication en cours ...
Votre évaluation a été envoyé avec succés
Veuillez remplir tous les champs